LECLUSEinfosLINKY

04 octobre 2018

Et si on enfonçait le clou !

Comment les choses auraient pu (ou dû) se passer....

Comme le dit la chanson « quand c'est fini, ni ni ni ni, ça recommence... » Et la romance nous vient de Divion. J'ai un pote là-bas, médecin, qui avait questionné avec d'autres il y a quelques mois le maire au début d'un conseil municipal (c'est possible là-bas) sur les problèmes posés les compteurs Linky. Le maire, après s'être renseigné et estimant l'information insuffisante, avait fini par prendre un arrêté provisoire d'interdiction d'installation des compteurs Linky le temps de mettre en place une information de ses concitoyens. Celle-ci a commencé récemment. Enedis refusant un débat public ouvert à tous, l'information s'est faite en petite réunion d'une quinzaine de personnes sur invitation avec deux représentants d'Enedis dont un cadre venu spécialement de Paris. Cela s'est déroulé, et se déroule peut-être encore, sur plusieurs jours à raison si je me souviens bien de trois réunions d'une heure le matin et trois l'après-midi. Ils ont du temps à perdre chez Enedis. Mais je n'ai pas trouvé le procédé très démocratique, laissant la part belle à Enedis sans véritable contradiction mais peut-être que le maire prévoit une réunion publique par ailleurs.

Mais entre temps la sous-préfecture a annulé l'arrêté municipal provisoire d'interdiction des Linky. C'est une procédure administrative qui stoppe la démarche municipale mais qui ne présume pas du jugement du Tribunal Administratif qui ne sera pas pris avant un moment.

Le Maire de Divion a donc envoyé un courrier à ses administrés pour les tenir au courant, mais aussi, et c'est le plus important, pour leur expliquer précisément leurs droits en se posant comme le défenseur de ceux-ci.

Voici la copie de ce courrier : (il suffit de cliquer sur MairieDivion pour pouvoir le lire ou le télécharger)

MairieDivion

Tout est dit dans ce courrier et c'est bien la preuve que depuis le début nous avions raison ; la réaffirmation de nos droits, le rétablissement de quelques vérités et, sous-entendu, l'accusation de l'opérateur de faire pression sur les particuliers, de donner de fausses informations. Enedis essaie de passer en force et ment par omission par approximations.

Voilà ce que l'on est en droit d'attendre de son maire ; qu'il nous écoute, qu'il s'informe correctement et qu'il défende nos droits et nous soutient quand nous avons justement ce droit avec nous.

Vous imaginez comment les choses se seraient passées à Lécluse si j'avais rencontré un maire de cet acabit ! J'aurais gagné beaucoup de temps je vous assure. Par contre je dois reconnaître que cela m'a permis de faire quelques belles rencontres.

Comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, il me semble important aujourd'hui de diffuser au maximum ce courrier auprès de tous les léclusiens afin qu'ils puissent choisir librement et se défendre sans crainte de représailles. Et que ceux à qui on a imposé le Linky protestent, demandent des comptes et exigent, si c'est leur choix, qu'on leur réinstalle un compteur classique.

Sachez qu'à Divion, d'après le maire qui a refusé personnellement le compteur Linky, c'est près de la moitié des foyers qui ont fait de même, comme d'ailleurs dans d'autres communes proches.

Qu'on se le dise !

 Le citoyen Jean Marie Guéant

 

 

Posté par LECLUSELINKY à 19:03 - Permalien [#]

03 octobre 2018

Epilogue : il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre....

1er octobre: je reçois un mail de la Mairie de Lécluse m'informant que le Conseil Municipal réuni le 28 septembre a décidé de m'octroyer une salle municipale pour me permettre d'organiser une réunion publique d'information sur les compteurs Linky. Sauf que dans mon précédent courrier du 21 septembre j'avais bien expliqué que depuis le mois de février que j'attendais une telle réponse, il était aujourd'hui trop tard pour informer les habitants alors même que l'entreprise 5COMM sous-traitante d'Enedis était en train de prendre des rendez-vous pour effectuer le remplacement des compteurs. Il eut fallu bloquer le déploiement des compteurs en prenant un arrêté provisoire d'interdiction de pose des compteurs. Mais de cela Mme le Maire ne voulait rien savoir.

J'estimais donc qu'avec mon blog j'avais fait le maximum pour tenter d'informer, de surtout donner des pistes d'informations aux léclusiens.

Pendant 8 mois je demande une salle que je ne parviens pas à obtenir et quand j'abandonne la partie parce que c'est concrètement trop tard, on me l'accorde. Comprenne qui pourra !

Je vous mets ce 7ème courrier (mon baroud d'honneur) ci-dessous, juste après ces petites infos intéressantes : Il faut savoir que les nouveaux compteurs appartiennent toujours à la commune ou à la CAD (ou autre structure) en cas de délégation, et que Enedis se dégage de toute responsabilité en cas d'incidents techniques dus à l'installation. Je vous signale aussi que les compagnies d'assurance n'assurent pas les éventuels risques de santé dus aux ondes électromagnétiques. Comme il n'y a rien de plus prévoyant qu'un assureur, si c'est pas assuré, c'est pas rassurant ! Et la plupart des gens évidemment n'en savent rien.

 

Guéant Jean Marie

9 rue du Faubourg

59259 – Lécluse

Lécluse le 03 octobre 2018

 Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Vous me pardonnerez je l'espère cette espièglerie qui me fait vous envoyer mesdames et messieurs les conseillers municipaux cette 7ème lettre, et non à Mme le Maire comme il est d'usage, avec cet espoir probablement un peu naïf que peut-être vous la recevrez un peu plus rapidement que les précédentes.

 J'ai reçu hier matin un mail laconique m'annonçant « que par décision du conseil municipal du 28 septembre 2018, la location de la salle de la Rianderie m' a été octroyé au tarif "résident réception"soit 50 € ».

Je suis un peu effaré du manque de compréhension mutuelle que nous entretenons.

Depuis fin janvier je sollicite la municipalité afin d'organiser une réunion d'information publique qui me paraît nécessaire pour informer correctement les gens, parce qu'il est évident que la publicité d'Enedis sur ses compteurs « communicants » est loin d'être satisfaisante, parce que depuis le début du déploiement de ses compteurs Enedis use de procédés agressifs pour passer en force afin de mettre tout le monde devant le fait accompli, ce qui a poussé des associations et des élus à s'indigner et à s'opposer à cette marche forcée. J'espère que dans notre beau pays démocratique on nous laisse encore le droit de douter, de réfléchir !

Vous avez eu connaissance, très tardivement, de tous mes courriers que Mme le Maire juge aujourd'hui intempestifs. Que dirai-je de ses silences, de ses dérobades, de ses incohérences dans ses réponses !

Je rappelle que j'ai toujours fait des propositions afin de permettre qu'une information contradictoire de l'ensemble de la population puisse se faire, même sans réunion publique. Fin août encore alors que Mme le Maire annonçait la distribution d'une lettre d'information aux léclusiens j'ai proposé d'y joindre un document personnel qui aurait fait état des problèmes posés par les compteurs Linky, des pistes pour se renseigner et des droits des citoyens. Nous aurions pu en rester là sans faire de réunion publique d'information. Mme le Maire a dédaigné ma proposition, sans même me répondre elle a envoyé son courrier conforme avec la pub d'Enedis qu'elle a par contre jointe à sa distribution.

Face à tant de mépris et devant l'urgence de faire quelque chose pour tenter d'informer les gens sur les compteurs Linky, c'est très tardivement, le 7 septembre que j'ai pris la décision de créer un blog. Voilà comment je présentais l'affaire :

« A ce jour, le 7 septembre 2018, n'ayant toujours reçu aucune réponse à mon dernier courrier, j'ai décidé de créer ce blog pour y mettre l'intégralité de ma correspondance avec Mme le Maire afin que chacun d'entre vous puisse juger par lui-même de l'histoire réelle et laborieuse d'une simple requête citoyenne.

Je reste consterné par l'aspect anti-démocratique que révèle cette histoire de banale tentative d'organisation d' une réunion publique d'information sur les compteurs Linky alors qu'elle se fait sans histoires dans beaucoup de communes à la demande des citoyens.

Dès le départ j'avais émis l'idée d'une rencontre avec les autorités municipales. Je n'ai pas eu le succès d'Enedis qui a pu faire son lobbying pendant les vacances sans probablement que les conseillers municipaux soient prévenus.

Vous verrez également que depuis le début je propose des solutions concrètes qui auraient même pu nous faire l'économie d'une réunion publique et que jamais je n'ai situé mon intervention dans le champ politique. J'ai toujours insisté sur ma seule volonté d'informer correctement les citoyens, ce qui est le minimum pour assurer un bon fonctionnement démocratique de nos institutions, qui n'existe manifestement pas à la mairie de Lécluse.

Voilà qui est probablement intempestif. Intempestif, selon le Petit Robert, signifie « ce qui se produit à contretemps, ce qui n'est pas fait à propos, ce qu'il n'est pas convenable de faire ». Avouez que mon courrier n'est ni à contretemps, ni non à propos. Pas convenable, je veux bien, mais du seul point de vue de Mme le Maire.

Et pour finir dans mon dernier courrier envoyé par mail à la mairie le 20 septembre j'écrivais ceci :

« Par contre j'aurai moi le sentiment très fort de respecter les élus et les habitants de Lécluse (en tout cas ceux qui ne sont pas dans votre confidence) quand j'insérerai votre mail et ma réponse dans mon blog, probablement dès demain.

Car il ne m'est plus raisonnablement possible aujourd'hui de prendre en charge l'organisation d'une réunion publique d'information, d'autant qu'à partir du 5 ou du 6 octobre je ne serais plus disponible pendant quelques temps..

...Après réflexion, je pense avoir fait ce que j'ai pu pour informer un maximum de gens. Avec mon blog, qu'en désespoir de cause j'ai dû mettre en place, je parviens peu à peu à toucher une bonne partie de la population tout en pointant aussi du doigt un fonctionnement administratif non respectueux des principes démocratiques, ce qui n'était pas prévu. »

Il me semble clair que face à l'adversité (je devrais dire l'adversaire citée) j'ai annoncé avoir renoncé à organiser une réunion publique d'information. Je ne comprends donc pas pourquoi Mme le Maire vous a fait voter l'octroi d'une salle ainsi que son tarif. Pour sauver la face ? Pour donner l'illusion qu'elle ne s'est pas opposée à l'organisation d'une réunion d'information ? Mais qui donc cela peut-il tromper ?

C'est d'autant plus triste que votre vote unanime pour l'octroi d'une salle me laisse entendre que vous êtes convaincus qu'une réunion publique d'information était nécessaire ou à tout le moins utile. Que donc les habitants auraient été grâce à elle mieux informés et qu'ils auraient pu ainsi prendre leur décision en meilleure connaissance de cause. Que donc si vous aviez été mis au courant plus tôt, en mars par exemple ou en juin, la réunion d'information aurait pu s'organiser tout simplement et suffisamment à temps pour le bénéfice de tous.

Est-ce que cela aurait un sens d'organiser une réunion d’information dans les semaines qui viennent alors que le sous traitant d'Enedis est en train d'installer les compteurs chez les particuliers ? Bien sûr que non.

Il faudrait tout arrêter pour donner à la population le temps d'information et de réflexion indispensables. Une municipalité a ce pouvoir puisque certaines l'ont exercé. Et quand elle ne le prend pas elle donne l'impression de se ranger du côté des intérêts d'Enedis et non de ceux de ses concitoyens.

Un dernier point reste en suspens. Mme le Maire a clairement écrit, et c'est une vérité, que tous ses concitoyens avaient le droit de refuser le compteur Linky. Comme d'autres probablement, j'ai adressé un courrier à Enedis pour exprimer mon refus du compteur Linky. J'ai reçu en réponse un courrier type qui, après un argumentaire classique (langue de bois) pour m'expliquer les vertus du Linky, m'annonce ceci ; « nous ne manquerons pas de vous informez au préalable de la date de remplacement de votre compteur ».

C'est incroyable ! Enedis ne prend pas en compte mon droit de refus ! C'est complètement illégal !

C'est ce type de comportement irrespectueux de nos droits qui nous oblige à barricader nos compteurs.

Vous trouverez comme moi je l'espère, le procédé insupportable et vous aurez à cœur j'imagine de faire respecter nos droits, comme l'ont fait d'autres municipalités dont j'ai parlé dans plusieurs de mes courriers. (Je vous joins le courrier d'Enedis et la réponse que je leur ai faite).

Ce qui me met en colère c'est que même quand vous êtes bien informé et que vous prenez votre décision comme vous en avez le droit, il faut continuer à se battre pour la faire respecter. Alors imaginez des personnes peu averties, isolées, âgées, etc... Et bien c'est comme cela que depuis plusieurs années Enedis passe en force chez les gens et impose sa politique du fait accompli et installe ses millions de compteurs « communicants ». Et c'est contre ces pratiques scandaleuses que j'ai voulu m'opposer en essayant d'organiser une réunion publique d'information. Mais c'est aussi pour apporter des éléments de connaissance et de réflexion à la population, parfois loin d'être évidents.

On peut par exemple être favorable à la société du Big Data, à la collecte et à la vente des données des particuliers vers laquelle on veut nous faire aller à marche forcée. On a aussi le droit de refuser ce type de société du tout connecté, du tout surveillé, du tout marchandisé, qu'on nous présente comme un futur idéal parfaitement maîtrisé et sécurisé.

La preuve : dernièrement La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a dû admonester le distributeur Direct Energie qui s'apprêtait à vendre les données de ses clients et dans un autre registre Facebook pour la deuxième fois reconnaissait qu'il s'était fait pirater des millions de données de ses utilisateurs. Nous ne serons jamais à l'abri de ce type de malversations. Alors, comme toujours, ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir ?

Et que penser quand même la Cour des Comptes dans un rapport du début d'année concluait que les compteurs Linky n'apportaient pas grand chose aux particuliers au regard de l'investissement colossal qu'ils représentaient. Mais qu'à l'inverse, c'était une opération financièrement lucrative pour Enedis. Et qui le sera encore plus avec la suppression à terme de 4 à 5000 employés.

Il faut juste un peu de bon sens pour savoir que toute nouvelle technologie n'est pas bonne en soi. Elle est un progrès si elle améliore les conditions de vie de tous, elle est toujours destructrice si elle ne sert qu'à augmenter une rentabilité au service des intérêts d'un petit nombre. Au final et on y revient toujours, tout est politique. Derrière les choix que nous faisons, que vous faites, c'est une certaine vision du monde, de son devenir que l'on défend.

Mais pardonnez-moi, tous ces grands discours sont sûrement encore peu convenables.

Avec mes remerciements pour votre patience et votre compréhension, je vous prie d'agréer mesdames et messieurs les conseillers municipaux, l'expression de mes sentiments respectueux .

Guéant Jean Marie

 

 

 

Posté par LECLUSELINKY à 23:40 - Permalien [#]

21 septembre 2018

COUP DE THEATRE ! Un cadeau empoisonné...

Surprise que cet appel téléphonique cet après-midi du 19 septembre! Le secrétaire de mairie me demande mon adresse mail car Mme le Maire veut me faire parvenir un message qui arrivera quelques temps après. Surprenant...déroutant...consternant... j'ai un peu de mal à le qualifier.

Elle m'annonce qu'une salle sera mise à ma disposition à partir du 1er octobre pour me permettre d'organiser une réunion publique d'information...

J'entends certains déjà me dire, « vous devriez être content, vous avez fini par obtenir gain de cause ». Ben non, je ne suis pas content.

Mme le Maire me propose une salle à partir du 1er octobre, ce qui signifie qu'il faudra au minimum quinze jours pour mettre en place une réunion publique, en faire la publicité, etc... alors que depuis plus d'une semaine la société 5COM sous-traitante d'Enedis prend des rendez-vous avec les léclusiens et que les premiers changements de compteurs s'effectueront probablement avant la fin de ce mois. Imaginons certains d'entre eux, suite à une notre information contradictoire lors d'une réunion publique en octobre changeant d'avis et refusant le Linky ! Va-t-on leur changer leur compteur et leur remettre un ancien ?

Tout cela est complètement incohérent. On se moque ou on méprise les gens... j'ai du mal à choisir.

Rappelons que Mme le Maire s'est faîte la porte-parole bienveillante de la publicité d'Enedis, qu'elle a tout à fait pour convaincre ses administrés d'accepter les nouveaux compteurs « communicants » sans trop se poser de questions, ou en leur faisant croire qu'il y a deux catégories de français, ceux qui peuvent refuser parce que leur compteur se trouve dans leur habitation et ceux qui n'ont pas le choix parce qu'il est à l'extérieur. L'article 6 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 ne dispose t-il pas que "la loi doit être la même pour tous",

Cette mise à disposition d'une salle est donc un cadeau empoisonné.

 Le mail très court de Mme le Maire est consternant à plus d'un titre. Je le trouve particulièrement désobligeant vis à vis des conseillers municipaux. Il est aussi curieusement imprégné d'un humour dont j'ai du mal à conclure s'il est volontaire ou non ;

« ce mail aura l'avantage de vous parvenir plus rapidement » - depuis mon premier courrier du 30 janvier c'est effectivement un gain appréciable !!!;

« Par suite à votre requête et pour vous éviter toute contrariété supplémentaire je vous informe... » -

cette prévenance tombe particulièrement à plat parce qu'elle signifie qu'on m'accorde une salle non pas pour l'intérêt que représente l'information de tous mais pour m'éviter une contrariété supplémentaire. Pas malin !

Non Madame le Maire je ne suis pas contrarié, je suis en colère.

Et les léclusiens jugeront si ma colère est juste ou non car avec ce nouveau message j'insère le mail en question ainsi que ma réponse (voir colonne de gauche à la rubrique Pages). Ma réponse est un peu longue et elle reprend des choses déjà dites. Je vous prie de m'en excuser, mais il m'a semblé nécessaire de repréciser tout cela pour démontrer le côté pernicieux de la parole du premier magistrat de notre village, et aussi pour être mieux compris de nouveaux visiteurs qui ne prendraient pas le temps de lire l'ensemble de notre correspondance. Je termine ma réponse comme toujours en faisant des propositions pour qu'une véritable information contradictoire puisse se faire à Lécluse et pour que tous les léclusiens soient traités de la même façon.

 J'avais prévu, quand j'avais encore un peu d'espoir de voir aboutir ma demande, d'assister au prochain conseil municipal et d'inviter un maximum d'habitants à faire de même pour afficher notre exigence de savoirs sur les compteurs « communicants ». Vous comprendrez en lisant ma réponse que pour moi cela n'a plus vraiment d'importance. Je vais continuer à alimenter ce blog avec des informations utiles concernant les compteurs Linky, mais aussi Gazpar et celui sur l'eau qui arrivent bientôt.

Vous pouvez me laisser vos questions, vos impressions, vos réflexions, vos propositions sur tout cela à cette adresse mail : lecluselinky@orange.fr

 N'hésitez pas à faire connaître ce blog et puis un petit tract (plutôt un flyer) juste pour faire connaître l'existence de ce blog à tous est en cours de distribution à Lécluse mais quelques rues restent à faire. Si vous êtes disponible et disposé à me soutenir, contactez moi. Merci

Cordialement

Le citoyen Guéant Jean Marie

 

Posté par LECLUSELINKY à 15:10 - Permalien [#]

18 septembre 2018

Bâillonnés ou Bayonnais !!!

Je cherchais ce matin la résolution d'un problème important; si notre vieux et sympathique compteur mécanique vient à rendre l'âme, comment devons-nous faire pour qu'Enedis nous réinstalle un compteur de même facture et non leur antipathique Linky?

Je découvre un site savoyard, bien mieux fait que le mien et sur lequel forcément une piste...  Enedis aurait par courrier accepté le choix d'un particulier de refuser le compteur Linky, et cela suite à un accord entre Enedis et la ville de Bayonne.

 

reponse-enedis-sur-le-refus-accepte-de-ne-pas-installerBien sûr c'est une info qu'il faut vérifier avant de vous la livrer.

Vite, vite sur le site de la belle ville de Bayonne et là en deux clics et trois mouvements, le courrier téléchargeable de monsieur le maire de Bayonne à la société Enedis à cette adresse   http://www.bayonne.fr/1759-compteur-linky.html

 Courrier_MairedeBayonne_ENEDIS

Formidable! Ce courrier tout simple prouve que si un maire n'a pas tous les pouvoirs, s'il ne peut pas faire tous les jours la révolution, ce qui est sûrement heureux et ce n'est pas ce qu'on lui demande, il a, s'il en a la volonté, le pouvoir de faire respecter le choix de ses administrés.

Cela répond un peu à ma question première parce que si nous avons le droit de refuser le compteur Linky aujourd'hui, pourquoi ne l'aurions nous pas demain.

J'allais en rester là avec le site savoyard qui s'appelle la science en conscience et dont voici l'adresse: http://enconscience.cd74.fr/ . Ce site, clin d'oeil à Rabelais ("Science sans conscience n'est que ruine de l'âme"), vaut le détour comme la région bien sûr, et je vous les conseille. J'allais donc en rester là quand je tombe (je suis piètre skieur) sur une info surprenante dont il faudra bien sûr attendre la vérification mais qui fait déjà l'objet d'articles de presse notamment dans le journal L'Orient Le Jour:

Des compteurs sont revendus à l’étranger d’occasion et non recyclés. Une avocate libanaise a saisi lundi la justice au sujet de la décision du gouvernement de forcer les propriétaires de générateurs privés à installer des compteurs, affirmant qu’un “marché douteux” se cacherait derrière la décision du ministère de l’Economie. L’avocate affirme qu’“une société libanaise a acheté le 6 février 2018 un million de compteurs à une compagnie française, alors que ces compteurs sont désormais désuets en France et ont été remplacés par un autre type de compteurs

 Affaire à suivre! Je vous signale les titres de deux autres articles intéressants sur ce site: "Barricader son compteur est légal" et " Ruse d'Enedis : enlever les scellés du compteur pour accuser l'usager de frauder et installer un Linky"

Ce sont sûrement des mauvaises langues qu'il serait bien de bâillonner. Qu'en pensez-vous?

le citoyen Guéant Jean Marie

 

 

Posté par LECLUSELINKY à 15:26 - Permalien [#]

17 septembre 2018

faire boule de neige en été...

Pas facile certes, surtout avec le réchauffement climatique, mais avec beaucoup de détermination on devrait finir par y arriver.

La distribution dans la commune des petits tracts pour faire connaître le blog va sûrement permettre à beaucoup de personnes de s'informer correctement. Les 200 visiteurs du blog ont été dépassés. Mais il reste des rues qui ne sont pas encore couvertes et je cherche toujours des volontaires pour poursuivre la distribution des tracts. Vous pouvez me contacter à cette adresse:  lecluselinky@orange.fr . Merci d'avance.

Par ailleurs, est-ce ou non grâce à ce blog, mais les choses bougent aussi à Tortequesne et c'est plutôt de bonne augure. Je viens de prendre connaissance d'un tract qui commence à être diffusé et qu'il me paraît intéressant de vous en livrer la teneur.

 

LINKY OR NOT LINKY !!!

 Selon Enedis (ancienne ERDF), Linky c'est le meilleur des mondes, c'est gratuit, ça permet de faire des économies, de réparer une panne plus vite, de mieux maîtriser sa consommation, etc,etc...

 Tiens ! Pas un mot sur leur courrier des effets des ondes électromagnétiques sur la santé ! Pourtant depuis le 31 mai 2011, les radiofréquences sont officiellement reconnues «potentiellement cancérigènes» (catégorie 2B) par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui dépend de l’OMS. Certes le problème reste très controversé, des études prétendent prouver l'innocuité des ondes que d'autres contestent en montrant que sur de nombreux points les études sont insuffisantes pour conclure.

Mais n'oublions pas aussi qu'avec le développement des objets connectés nous sommes de plus en plus envahis par les ondes électromagnétiques. Et que par ailleurs, nous sommes en droit de nous questionner après avoir connu tant de scandales sanitaires comme le distilbène, l'hormone de croissance, l'amiante, le chlordécone, le médiator, la dépakine, le glyphosate (en cours) et j'en oublie sûrement...

Le principe de précaution devrait imposer de nouvelles études indépendantes et approfondies.

 Si les compteurs Linky sont aussi efficaces et utiles économiquement, pourquoi donc la Cour des Comptes a épinglé en début d'année Enedis dans son rapport très critique : « Un dispositif coûteux pour le consommateur, mais avantageux pour Enedis ». 5,7 milliards d’euros prévus, plutôt 7 voire 8 milliards pour changer en 4 ans 35 millions de compteurs qui fonctionnent bien et ont une durée de vie de plusieurs décennies contre environ une dizaine d'années pour les Linky.

"Les gains que les compteurs intelligents peuvent apporter aux consommateurs sont insuffisants"

"le système n'apportera pas les bénéfices annoncés" pour "la maîtrise de la demande d'énergie".

La Cour des Comptes rappelle que le financement de chaque appareil est "assuré par les usagers". Ces derniers paient un petit peu, à chaque facture, avec "un différé tarifaire au coût excessif", selon les sages.

 Cela n'empêche pas Enedis et ses sous-traitants de poursuivre leur marche forcée en essayant d'intimider les gens parfois même par le mensonge ? « Si vous refusez le compteur Linky, vous allez payer une amende, on vous l’imposera plus tard et vous devrez alors le payer, vous devrez payer une somme mensuelle... » Tout cela est tout simplement FAUX !

Par contre Enedis ne vous dit pas que dans ses nouveaux contrats de 2015 il s’exonère de toute responsabilité en cas de panne et d’incendie. Et chose étrange, sachez aussi que les assurances ont exclu des garanties tous les dommages causés par les champs électromagnétiques.

 Il y aurait beaucoup d'autres choses à dire, comme par exemple si votre compteur est à l'intérieur de votre habitation vous pouvez légalement refuser son accès et son changement, que s'il est à l'extérieur le coffre est votre propriété et que vous pouvez le barricader pour éviter tout vandalisme et que personne n'a donc le droit de détruire vos protections...

 Tous ces éléments concrets et bien plus sont disponibles sur deux sites très complets accessibles à ces adresses :

http://refus.linky.gazpar.free

http://collectif-linky-62.e-monsite.com/

 

 

 

Posté par LECLUSELINKY à 10:59 - Permalien [#]

13 septembre 2018

S.O.S. Appel à l'aide....

Il s'avère que mon idée de provoquer une réunion exceptionnelle du conseil municipal pour gagner du temps et ainsi permettre d'informer convenablement tous les léclusiens n'est pas envisageable. L'on me dit que Mme le Maire est en congé et que suite au malheureux décès du premier adjoint il y a vacance du pouvoir.

Je me vois donc obligé, face au blocage de Mme le Maire et à sa campagne d'information en collaboration avec Enedis, de trouver une autre solution pour informer la population de son comportement anti-démocratique depuis le début de l'année et pour aussi donner à tous quelques pistes de contre-désinformation afin que chacun puisse se faire une idée complète des controverses.

J'ai donc réalisé un flyer, un petit tract que j'ai l'intention de distribuer dans les boites aux lettres de la commune. Mais je ne pourrai prendre en charge seul ce travail d'autant que je souffre depuis quelques semaines d'une phlébite et que je suis toujours sous surveillance.

Voilà pourquoi je fais appel à toute les bonnes volontés, à toutes les personnes qui jugent comme moi qu'il est démocratiquement nécessaire d'informer objectivement l'ensemble de la population quand un projet aussi controversé que les compteurs communicants Linky est mis en œuvre à l'échelle du pays.

Aujourd'hui l'audience de mon blog approche les 200 visiteurs différents, ce n'est pas si mal en une semaine d'existence, mais il nous reste peu de temps avant les premières installations prévues semble t-il avant la fin du mois.

Si vous êtes prêts à m'aider à assurer une partie de la distribution des flyers, faîtes le moi savoir en me laissant un message et en indiquant la rue, la zone que vous pouvez prendre en charge à cette adresse maïl lecluselinky@orange.fr ou à ce n° de téléphone : 06 12 50 65 91.

Je tiens à rappeler ici encore une fois que mon seul but a toujours été d'informer correctement la population, je ne cherche absolument pas à m’immiscer dans la vie politique de la commune dans laquelle d'ailleurs je ne me suis jamais impliqué d'aucune manière. Mon unique intervention fut de protester avec d'autres quand la rue du Faubourg fut oubliée dans les derniers travaux d'amélioration du débit internet de quelques quartiers de la commune il y a quelques années et c'était avec une autre équipe municipale.

 

Pour finir une bonne nouvelle :

Le tribunal administratif de Toulouse a validé ce mardi l'arrêté du maire de Blagnac interdisant l'accès à un logement à Enedis sans l'accord du propriétaire ou des occupants, rapporte La Dépêche.

Le 16 mai dernier, le maire de Blagnac avait pris un arrêté garantissant"aux usagers la liberté d'exercer leur choix à titre individuel et sans pression pour refuser ou accepter l'accès à leur logement ou propriété, et la transmission des données collectées à des tiers partenaires commerciaux de l'opérateur", rappelle le quotidien régional. Le préfet de Haute-Garonne avait alors saisi le tribunal administratif en référé.

C'est donc une victoire sur laquelle on peut s'appuyer pour faire valoir nos droits. Nous ne devrions pas être obligé de barricader nos compteurs pour empêcher les installateurs sous traitants d'Enedis de pénétrer dans nos propriétés même quand nos compteurs sont à l'extérieur et accessibles. Contrairement à ce que prétend Mme le Maire de Lécluse.

Le citoyen Guéant Jean Marie

Posté par LECLUSELINKY à 10:54 - Permalien [#]

11 septembre 2018

ça serait chouette si ce 6ème courrier était le dernier....

Cette fois je vous mets en message un 6ème courrier adressé à la mairie et qui sera ainsi directement accessible en ouvrant le blog. (je l'insère néanmoins comme les autres dans la rubrique Pages dans la colonne de gauche)

 

Guéant Jean Marie

9 rue du Faubourg

59259 – Lécluse Lécluse le 11 septembre 2018

 Madame le Maire de Lécluse,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux

Madame le Maire,

Rassurez-vous, je ne vous laisserais pas tomber. Il faut dire que vous faîtes le maximum pour ne pas vous faire oublier. Comme promis vous faîtes parvenir à tous les léclusiens un courrier d'information sur les compteurs Linky, non pas début septembre mais presque à la mi-septembre. Nous n'avons peut-être pas la même appréciation de la notion d'urgence.

 Je vous avais proposé de joindre à votre courrier un document présentant les contre-arguments de ceux qui critiquent les compteurs communicants. Vous lui avez préféré un document sûrement bien plus présentable que le mien, en papier glacé avec couleurs, mais qui n'apporte pas grand chose à la réflexion car on ne peut pas attendre autre chose d'Enedis qu'il vante les mérites de son compteur !!! Ou vous êtes d'une abyssale naïveté ou nous n'avons pas la même appréciation de ce que doit être un débat démocratique d'idées.

 Et puis je m'inquiète de savoir si vous traitez vos propres concitoyens de la même façon qu'une grosse entreprise qui ne ne vit que grâce à notre argent. J'aimerais donc savoir si vous avez facturé à Enedis la distribution de son document dans lequel était inséré votre courrier. Parce qu'à moi vous m'aviez proposé, pour une réunion d'information d'utilité publique, une location de salle. Je ne doute pas un seul instant que vous allez me répondre rapidement afin de rassurer vos concitoyens. Je vous rappelle par ailleurs que j'avais accepté le principe de la location d'une salle parce que j'étais et je suis toujours convaincu de l'importance de la tenue d'une telle réunion publique d'information. Elle peut donc se tenir très vite si vous réunissez par exemple un conseil municipal exceptionnel pour en décider rapidement ou si vous prenez toute seule cette décision ce qui ne semble pas hors du possible.

 Je vais prendre un tout petit peu de temps pour bien analyser votre courrier ainsi que le document Enedis. Je vais juste ici relever ce qui ressemble à une légère contradiction qui vous aura peut-être échappée.

Vous dîtes dès la première phrase de votre courrier d'information : « j'ai souhaité vous fournir quelques explications afin que chaque concitoyen puisse accepter ou refuser (c'est possible) leur installation ».

C'est formidable Mme le Maire, nous sommes tout à fait d'accord, sur la même longueur d'onde si je puis dire. Quel dommage que vos concitoyens n'aient pas eu plus tôt une si décisive information! Soit, il n'est jamais trop tard pour bien faire, pour bien informer. Nous verrons bien jusqu'où vous serez capable d'aller.

 Revenons à votre courrier à la fin duquel dans le point 6 vous indiquez à juste titre que «  si le compteur est à l'intérieur de l'habitation, vous avez le droit » de refuser. Mais à la ligne précédente vous affirmez « légalement si le compteur est extérieur à la maison, vous n'êtes pas en droit de refuser ».

Et là Mme le Maire le bât blesse. Chaque citoyen n'aurait donc plus la liberté de refuser le compteur Linky comme vous le prétendiez plus haut !? Je ne vous soupçonne pas de vouloir tromper vos concitoyens, je pense plutôt que vous avez dû subir une désinformation de l'agent lobbyiste Enedis que vous avez rencontré pendant les vacances et qui malheureusement a dû vous mettre en confiance. Parce que voyez-vous, le coffre dans lequel se trouve nos maudits vieux compteurs nous appartient, à nous particuliers. Et que nous avons le droit de le barricader ne serait-ce que pour éviter tout vandalisme, il est si facilement accessible. Et donc la société sous traitante d'Enedis, 5COM, n'a pas du tout le droit d'accéder au compteur sans notre permission, il lui faudrait pour cela briser les protections du coffre ce qui est considéré en droit comme une effraction punissable par la justice.

Je voudrais aussi vous signaler que tous les contrats EDF passés avant 2014 s'engagent à ne fournir de l'électricité que sous une seule fréquence, le 50Hz. Et qu'en conséquence ceux qui l'ont signé sont en droit de refuser légalement le compteur Linky qui lui prévoit plusieurs fréquences. C'est la très grande majorité des particuliers et ils ne le savent pas.

 Vous voyez Mme le Maire qu' une réunion publique d'information est nécessaire et que vous-même vous en apprendriez beaucoup, ce qui je crois est indispensable pour bien servir ses concitoyens.

Au final j'aimerais avoir avec vous cette même appréciation de la notion de service public.

 J'en reste là pour l'instant, vous avez en main tout pouvoir pour mettre un terme à nos échanges épistolaires qui pour l'instant n'aboutissent à rien afin de passer à l'essentiel, l'information honnête et complète de tous les habitants de Lécluse.

 Je vous prie d'agréer, madame le Maire et (j'espère enfin) mesdames et messieurs les conseillers municipaux, l'expression de ma considération distinguée.

Posté par LECLUSELINKY à 16:58 - Permalien [#]

10 septembre 2018

de Charybde en Scylla...

J'ai appris ce dimanche que le sous traitant d'Enedis, 5COM, chargé des installations des compteurs Linky avait déjà pris des contacts avec des léclusiens et fixé des rendez-vous avant le 28 septembre, date du prochain conseil municipal où normalement devait être discuté l'organisation d'une réunion publique d'information.

On marche sur la tête!

Dans un nouveau courrier, le 5ème, je dénonce le comportement anti-démocratique de l'autorité municipale qui n'a même pas transmis mes trois derniers courriers à l'ensemble des conseillers municipaux alors même qu'ils leur étaient aussi adressés. Je demande que la municipalité prenne des mesures rapides pour arrêter l'installation des compteurs "communicants" le temps d'informer comme il se doit tous les léclusiens afin qu'ils puissent prendre ensuite, librement et en toute connaissance de cause, leur décision.

Il faut savoir qu'Enedis ment et parfois même menace; Non, vous n’allez pas payer le compteur, ni une somme mensuelle, ni une amende, ni avoir l’électricité coupée, etc

Et vous pouvez avoir de bonnes raisons pour refuser ces compteurs "communicants":

Pour ne pas disjoncter continuellement et être obligé de prendre un abonnement plus cher

Pour ne pas avoir une facture d'électricité qui s'envole sans raison

Pour ne pas avoir des appareils électroménagers qui dysfonctionnent

Pour ne pas être espionné à domicile

Pour ne pas être soumis à une exposition permanente aux ondes électromagnétiques

Tous ces points sont largement développés sur les deux sites très documentés que j'ai déjà signalés et qui sont accessibles sur la colonne de gauche: Collectif Infos Linky 62 et refus.linky.gazpar. Je vous invite vivement à les consulter.

le citoyen Guéant Jean Marie

PS : Vous trouverez mon 5ème courrier comme les précédents dans la colonne de gauche, à la rubrique Pages.

Posté par LECLUSELINKY à 14:59 - Permalien [#]

09 septembre 2018

Parons au plus pressé

Citoyens Léclusiens,

 Il nous faut revenir à l'essentiel avec ce 2ème message.

Le but de ce blog est d'informer largement sur les problèmes posés par les compteurs Linky.

 Nous sommes malheureusement aujourd'hui dans l'urgence puisque que nous commençons à recevoir les courriers d'Enedis nous prévenant de l'intervention prochaine de leur société partenaire 5COM, et que certains ont déjà reçu des appels de cette société dans le but de fixer un rendez-vous afin d'installer le nouveau compteur.

Il est navrant aujourd'hui de se dire que des personnes vont peut-être accepter cette installation sans avoir les informations indispensables pour prendre leur décision de manière réfléchie, en ayant connaissance des implications et des éventuelles conséquences de leur choix.

Et la responsabilité de cette navrante situation incombe à Mme le Maire de Lécluse et à elle seule. Rappelons que depuis début janvier elle a tout fait pour qu'une réunion d'information publique ne se déroule pas sur « son » territoire. J'invite les nouveaux lecteurs de ce blog à se reporter au premier message qui explique comment les choses se sont passées. L'intégralité de mes courriers et des réponses de Mme Descamps sont accessibles dans la colonne de gauche à la rubrique « Pages ».

 Passons...

Certains d'entre vous sont déjà plus ou moins avertis sur la problématique Linky. Ils trouveront je pense des infos complémentaires sur le sujet sur les deux sites dont j'ai signalé les liens dans la rubrique « Conseiller un blog » (colonne de gauche) : Refus Linky Gazpar de Stéphane Lhomme conseiller municipal à St Macaire et le site régional Collectif Infos Linky 62.

Mais qu'en est-il des autres, ceux qui ne savent pas, et ce n'est pas de leur faute si on ne fait rien pour les renseigner, et ceux qui n'ont pas accès ou qui ne pratiquent pas naturellement l'ordinateur ou internet et il n'y a pas de honte à cela. Et bien c'est le devoir de ceux qui savent de transmettre leur savoir aux autres. Chacun d'entre nous à donc la possibilité d'échanger avec son voisinage pour relayer nos questionnements.

 Je n'ai ni l'expérience, ni les connaissances de ceux qui gèrent les deux sites que je viens de citer, mais j'accepte bien volontiers d'échanger avec ceux qui le souhaitent afin de renforcer, de prolonger ce travail d'information. Pourquoi pas organiser des réunions de quartiers chez des particuliers par exemple, ou tout autre action comme une réalisation et distribution de tracts …

Pour cela j'ai préféré mettre en place une adresse mail plutôt que de donner la possibilité aux visiteurs du blog d'écrire des commentaires qui m'auraient très vite submergés. La voici : lecluselinky@orange.fr

Il est évident que travaillant en toute transparence je ne répondrai pas aux mails anonymes, ni bien sûr aux mails peu sérieux. Je répondrai d'ailleurs aux mails pertinents directement sur le blog afin que tout le monde en profite.

 

Pour parer au plus pressé, sachez que si vous avez l'intention de refuser le compteur Linky il vous faut rédiger deux courriers avec accusé de réception pour exprimer ce refus, l'un à Enedis, l'autre au Maire (des modèles de ces courriers se trouvent sur les sites Refus Linky Gazpar et Collectif InfosLinky62).

Si votre compteur se trouve dans votre habitation vous n'avez aucun problème puisqu'ils ne peuvent y pénétrer sans votre autorisation.

Si votre compteur se trouve à l'extérieur et est accessible sans effraction c'est un peu plus compliqué. Comme le coffre vous appartient il vous faut le barricader et indiquer que vous refuser le Linky, ils n'ont pas le droit de toucher aux protections que vous êtes en droit d'installer pour empêcher d'éventuelles dégradations par exemple.

 

Je viens d'apprendre une nouvelle information très intéressante, trouvée dans une émission radio, Radio Courtoisie.

Les contrats EDF passés avant 2014 stipulent que les opérateurs ne peuvent faire passer dans nos installations qu'une seule fréquence le 50 Hz. Cette limitation a été modifiée dans les contrats suivants pour bien sûr accueillir le Linky.

Nous sommes donc en droit de faire légalement respecter notre contrat s'il a été signé avant 2014. Nous serions 35 millions d'abonnés dans ce cas. Je reviens sur ce point dans le prochain message, le temps d'approfondir la question. Je vous mets néanmoins le lien qui permet d'écouter l'émission ; https://www.youtube.com/watch?v=ktWUaCoVGUI

 

Je termine en revenant sur une proposition que j'avais formulé à Mme le Maire dans l'un de mes courriers et qui reste à mes yeux la meilleure solution pour informer convenablement tous les léclusiens. Il suffirait que le prochain conseil municipal du 28 septembre prenne un arrêté provisoire d'interdiction d'installation des compteurs Linky le temps de permettre une information raisonnable de la population. Nous pourrions ainsi organiser sereinement une réunion d'information publique qui est idéale pour confronter les arguments. Peut-être nous faudra t-il aller en masse à cette réunion du conseil municipal pour convaincre nos édiles de cette nécessité.

A très bientôt

Le citoyen Guéant Jean Marie

 PS : Je ne suis pas trop spécialiste des blogs mais je crois que vous pouvez vous abonner pour être averti par mail quand un nouveau message paraît. Et en plus cela devrait aider au référencement.

Posté par LECLUSELINKY à 10:14 - Permalien [#]

07 septembre 2018

Lettres ouvertes...

Tout d'abord il me faut dire que ce blog n'aurait jamais dû exister.

Il est la conséquence d'un manque flagrant de démocratie dans le fonctionnement de la municipalité qui dit beaucoup je crois sur l'ambiguité des relations entre certains élus et les citoyens. Je m'explique :

En tout début d'année j'avais appris, par les vœux de Mmele Maire dans le bulletin municipal, que le déploiement des compteurs Linky allait s'effectuer en octobre. En plus de cette information importante elle indiquait :« Changer le compteur sera obligatoire à terme et les nouveaux compteurs Linky ne présentent pas davantage de danger que les actuels. »

M'intéressant depuis quelques temps au Linky cette petite phrase apparemment innocente m'avait titillé car elle énonçait une approximation - le compteur sera obligatoire à terme – suivi de l'affirmation inattendue de son absence de dangerosité. Pourquoi affirmer cela sans aucune explication ? Cela révèle que l'on sait que le Linky a été soupçonné de quelque chose mais on ne veut pas en parler. Pourquoi donc tenter de rassurer la population sans rien expliquer ? Madame le Maire a pris une lourde responsabilité s'il s'avère en définitive que les compteurs Linky ne sont pas si inoffensifs.

 1er courrier :

Je trouvais pour ma part le sujet suffisamment préoccupant pour adresser fin janvier à Mme le Maire un courrier qui, après avoir évoqué quelques interrogations suffisamment étayées, demandait la possibilité d'organiser une réunion publique d'information dans une salle municipale. L'affaire aurait pu en rester là si j'avais obtenu satisfaction à ma demande dans l'intérêt de tous les léclusiens.

 Mon courrier est resté sans réponse jusqu'en avril. Il a fallu que j'aille m'inquiéter en mairie de ce problématique silence pour que je reçoive une réponse datée du 20 avril. Elle argumentait essentiellement sur l'impossibilité juridique de la municipalité d'engager sa responsabilité dans une opposition à la pose des Linky qui s’inscrivaient dans une démarche européenne et nationale.

Je n'avais jamais demandé que la municipalité participe à une réunion publique d'information. Je voulais juste, moi citoyen comme vous tous, avoir la possibilité d'informer honnêtement tout le monde afin que chacun puisse réfléchir au problème et prendre sa décision en connaissance de cause. De plus l'interprétation de la directive européenne était complètement fausse, elle n'obligeait en rien les Etats, la preuve par l'Allemagne qui a choisi de n'équiper que les très gros consommateurs d'électricité ce qui a exclu d'office l'ensemble des particuliers.

 2ème courrier :

Avant de renvoyer un second courrier à Mme le Maire en juin, j'ai appris par hasard qu'un conseiller municipal que je ne connaissais que de nom, M Dillies avait parlé, à la fin du conseil municipal de mars, des problèmes du compteur Linky et il avait évoqué l'idée de l’organisation d'une réunion publique d'information. Comprenne qui pourra mais Mme le Maire n'a pas profité de l'occasion pour informer ses conseillers de mon courrier de janvier.

J'ai donc envoyé un second courrier le 18 juin, adressé cette fois en plus aux conseillers municipaux, pour renouveler ma demande de réunion publique en m'appuyant sur l'intervention de M Dillies en conseil municipal. Ayant contacté M Dillies il m'avait assuré de son soutien et il allait relayer ma demande rapidement auprès de Mme le Maire. Bien sûr dans ce courrier je critiquais aussi les arguments de Mme Le Maire de sa réponse d'avril.

Le 9 juillet je n'avais toujours pas de réponse de Mme le Maire et il a fallu à nouveau que je m'en inquiète en mairie pour avoir une réponse de Mme Descamps le lendemain, par téléphone, qui me proposait une solution ; louer une salle à la commune, ce qui ainsi n'engagerait pas sa responsabilité. J'avais, il est vrai, signalé en mairie que le 11 juillet je devais assister à une réunion publique d'information sur le Linky à Cantin et que j'avais l'intention de parler de la difficulté d'organiser une telle réunion à Lécluse.

 Ayant rencontré M Dillies à la réunion de Cantin il m'avait confirmé qu'il allait relayer ma demande pour obtenir rapidement des propositions de dates et surtout une mise à disposition gracieuse d'une salle, ne voyant pas pourquoi une réunion d'intérêt public devait faire l'objet d'une location même minime.

 3ème courrier :

A la mi-août ni M Dillies, ni moi-même n'avions de retour de Mme le Maire. Je lui ai donc envoyé un 3ème courrier le 20 août auquel elle m'a répondu rapidement le 24 août, un courrier que je trouve assez consternant et je lui ai répondu le 28.

Manifestement les conseillers municipaux n'avaient toujours pas été mis au courant de notre correspondance (sauf certains par M Dillies) et Mme le Maire m'annonçait qu'elle avait rencontré un représentant d'Enedis pendant les vacances, qu'elle allait envoyer un courrier informatif sur le Linky à tous les léclusiens début septembre et qu'elle évoquerait le « sujet » au prochain conseil municipal. Et aussi que j'avais « fait un mauvais choix en m'adressant à M Dillies » !!!

 4ème courrier :

J'ai donc envoyé un dernier courrier le 28 août, toujours adressé à Mme le Maire et aux conseillers municipaux, soulignant l'incohérence de ses propositions tardives qui donnent la mauvaise impression de vouloir prendre seule l'initiative d'une information. Évidemment elle peut en retirer un bénéfice en terme d'image face à des personnes ne connaissant pas le développement de l'affaire, ce qui serait plutôt inélégant. Mais ce qui m'inquiétait le plus c'est qu'instruite par Enedis elle ne livre qu'une information partielle et partiale

J'ai donc très diplomatiquement continué à formuler des propositions constructives pour que l'ensemble des léclusiens soient informés correctement.

Le blog :

A ce jour, le 7 septembre 2018, n'ayant toujours reçu aucune réponse à mon dernier courrier, j'ai décidé de créer ce blog pour y mettre l'intégralité de ma correspondance avec Mme le Maire afin que chacun d'entre vous puisse juger par lui-même de l'histoire réelle et laborieuse d'une simple requête citoyenne.

Je reste consterné par l'aspect anti-démocratique que révèle cette histoire de banale tentative d'organisation d' une réunion publique d'information sur les compteurs Linky alors qu'elle se fait sans histoires dans beaucoup de communes à la demande des citoyens.

Dès le départ j'avais émis l'idée d'une rencontre avec les autorités municipales. Je n'ai pas eu le succès d'Enedis qui a pu faire son lobbying pendant les vacances sans probablement que les conseillers municipaux soient prévenus.

Vous verrez également que depuis le début je propose des solutions concrètes qui auraient même pu nous faire l'économie d'une réunion publique et que jamais je n'ai situé mon intervention dans le champ politique. J'ai toujours insisté sur ma seule volonté d'informer correctement les citoyens, ce qui est le minimum pour assurer un bon fonctionnement démocratique de nos institutions, qui n'existe manifestement pas à la mairie de Lécluse.

 

Pour en savoir plus :

Pour finir et afin de permettre à tout un chacun de s'informer par ses propres moyens je vous signale quelques adresses indispensables :

Le site de Stéphane Lhomme, élu municipal de Saint Macaire (33), qui peut être considéré comme le lanceur d'alerte dans cette affaire. Très sollicité il a créé un site web d'information accessible à cette adresse : http://refus.linky.gazpar.free

Par ailleurs Stéphane Lhomme anime aussi régulièrement des conférences et l'une d'elles a été filmée et est disponible sur youtube à cette adresse : https://www.youtube.com/watch?v=7W41yI5MMgg

Citons également le site de l'association régionale Collectif Infos Linky 62, celle-là même qui a assuré l'animation de la réunion publique de Cantin le 11 juillet et que l'on trouve à cette adresse :

http://collectif-linky-62.e-monsite.com/

 J'aurais l'occasion dans les jours qui viennent de donner d'autres renseignements, d'autres pistes de réflexion.

 Le citoyen Guéant Jean Marie

PS: vous trouverez l'intégralité de mes courriers et des réponses de Mme le Maire dans la colonne de gauche sous l'index "Pages"

Posté par LECLUSELINKY à 15:02 - Permalien [#]